Présentation du projet-24 août 2008

Projet de construction bioclimatique sur sous-sol avec matériaux écologiques et utilisation d’énergies renouvelables.

Présentation du terrain :

Le terrain se trouve au cœur de la commune de St Germain le Fouilloux (53240) dans une zone constituée essentiellement de maisons individuelles. Le terrain comporte une pente d’environ 10%. Une grande partie de celui-ci est bordée de haies d’essences locales ou clôturée avec du grillage.

  • Le terrain avant le projet :

Présentation du projet :

Le projet envisage une construction bioclimatique sur sous-sol avec matériaux écologiques et utilisation d’énergies renouvelables. La structure de la maison envisagée est classique et de volume compact. Ce choix permet de limiter au maximum les déperditions thermiques tout en conservant un aspect sobre à l’ensemble.

  • implantation :

La construction sera implantée sur le haut du terrain ce qui permettra de bénéficier d’apports solaires intéressants. L’orientation de la maison suit un axe Nord / Sud afin de respecter les principes bioclimatiques :

au nord, un minimum de vitrages et des pièces tampons (bureau, entrée, salle de bains)

au sud, de larges ouvertures pour bénéficier des apports solaires dans les pièces à vivre (cuisine, salon et séjour).

  • accès, clôtures et plantations :

Un chemin d’accès sera réalisé depuis l’entrée de la parcelle jusqu’à la construction. Le reste du terrain sera maintenu engazonné en grande partie. Un jardin potager sera créé sur la partie basse de la parcelle.

  • matériaux et couleur de la construction :

La construction privilégiera les matériaux permettant une faible consommation énergétique (brique monomur, fenêtre double vitrage à faible émissivité voire triple vitrage).

Les façades seront recouvertes d’un enduit à la chaux ayant l’aspect d’un crépi classique de couleur beige clair. Des volets en bois viendront également habiller la façade. La surface de vitrages étant maximisée en façade sud, les volets, lorsqu’ils sont ouverts, recouvrent la quasi-totalité des murs.

Afin de réguler les apports solaires sur la façade sud et éviter les surchauffes en plein été, des brise-soleil seront installés dans le prolongement de la toiture. Ils seront constitués de lames de bois fixées sur des poutres. Cette structure permettra également l’installation d’un balcon qui protégera les surfaces vitrées du rez-de-jardin.

La couverture sera réalisée avec un toit plat et recouvert d’une végétalisation extensive. Cette végétalisation est la plus simple à mettre en œuvre

JPG - 64.9 ko

La végétalisation permet une amélioration du confort thermique en été et en hiver. Elle trouve donc sa légitimité dans le cadre d’une approche bioclimatique.

Pour voir à quoi cela ressemble :

JPG - 31.8 ko
  • équipements spécifiques :

Les déperditions de chaleur seront minimisées par l’utilisation de systèmes de renouvellements d’air performants (VMC double flux). Les besoins en chauffage seront assurés par les énergies renouvelables (chauffage bois)

.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*