le pantalon raté

et oui, y’a pas que des réussites dans la vie.

tout a commencé avec un patron du magazine OTTOBRE, une revue finlandaise qu’on m’avait conseillée. formidable, me dis-je en voyant ces beaux modèles aussi bien pour les bébés que pour les plus grands :

pour ceux que ça intéresse, le site permet de voir tous les modèles des catalogues

http://www.ottobredesign.com/

Donc allons-y gaiement, sauf que ….c’est in english. alors comment vous dire ? l’anglais « where is Brian ? », ça va. mais l’anglais couture, c’est plus dur. sur ce site, j’ai trouvé un lexique français/anglais :

http://www.couturestuff.fr/dictionaire-couture-anglais-francais/

 

deuxième obstacle : ben voilà, la photo parle d’elle même : alors, c’est sûr, y’a beaucoup de modèles dans chaque catalogue, mais les planches de patrons sont ma foi bien chargées…

bon, une fois la traduction à peu près faite et le patron décalqué, je me lance : objectif un espèce de pantalon de survêtement pour Ruben.

troisième problème : poser un bord côte. mais si, je suis sûre qu’en fait vous savez ce que c’est. sur un sweat, le bout des manches qui resserre, c’est ça le bord côte.

après une bonne heure passée en vain sur internet, je fais donc travailler les quelques neurones performants qui me restent (ceux qui résistent encore à la privation de sommeil) et je tente :

youpiiiiiiiiiiii : réussi !

me croyant sortie d’affaire, je fais donc l’essayage sur le petit modèle : et là, c’est le drame. le pantalon se révèle être dans un style années 70, et pas pour le bas en patte d’éléphant mais plutôt pour le côté moule paquet. il faut dire que les couches lavables y sont pour beaucoup.

qu’importe, je ne me décourage pas encore, et tente un agrandissement du patron en m’inspirant du site coupe couture, qui est un peu ma bible couture. taillage du nouveau patron, re-cousette, re-bord côte., re-essayage…………..et là, c’est encore le drame. une queue a poussé à l’arrière de mon pantalon :

boubouououououououou. et encore, la photo ne fait aussi ridicule que c’était dans la réalité. une vraie petite queue de dragon ! en même temps, on ne sait jamais, si des fois une petite queue venait à pousser à ruben, il sera bien à l’aise !

en désespoir de cause, je redécoupe mon pantalon de dragon, pose un empiècement spécial gros popotin de couches lavables et voilà.

alors oui, les coutures de côté ont glissé sur le devant (pourquoi ??), le pantalon gros popotion fait surtout des gros plis à l’arrière, la fermeture de la ceinture n’est pas alignée avec la couture de côté (mais en même temps, le côté n’est pas non plus au bon endroit, un peu plus un peu moins….) mais attention, les bords côtes sont super bien posés !!!!!!!!!!!!

la prochaine fois, je change de patron !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*